+39 340 4102448 info@fastback.it

Aujourd'hui, nous sommes habitués à l'image d'Apple liée au minimalisme, à l'essentialité, à la qualité et au raffinement du design et des finitions. Une telle entreprise, avec une perception aussi forte, n’a pratiquement pas besoin de gagner en visibilité en la liant à des facteurs externes. Mais il y a quelques décennies, ce n'était pas exactement le cas et même Steve Jobs a décidé de suivre la voie du sponsoring dans le sport automobile. Grand amateur de motos et d'automobiles allemandes, il décide de porter les couleurs - au sens propre du terme, étant donné l'apparence du logo à l'époque - de ses ordinateurs Apple sur les circuits les plus prestigieux du monde à travers une Porsche emblématique. 935K3.

L'exemplaire en question a été confié à Dick Barbour Racing de San Diego, une équipe historique aux dizaines de succès en endurance avec ses Porsche très rapides. La Californie est justement le théâtre de cette collaboration, étant donné qu'outre San Diego et Cupertino, le Garretson Enterprise Race Shop de Bob Garretson était également basé à Mountain View : et c'est ici que Jobs avait emmené sa 356 pour effectuer quelques travaux... Justement Garretson, avec Allan Moffat et Bobby Rahal, formaient l'équipage avec lequel la voiture à la pomme arc-en-ciel a attaqué nul autre que les 24 Heures du Mans.

Les 14 et 15 juin 1980, Apple Porsche affronte alors l'épuisant marathon français en partant d'une encourageante quatorzième place. Après 11 heures, la voiture qui avait terminé deuxième l'année précédente a dû lever le drapeau blanc en raison d'une panne de piston.

Cette même année, la 935 K3 a également participé aux 12 Heures de Sebring, où elle a terminé septième, aux 6 Heures de Watkins Glen où malheureusement Rahal a été contraint d'abandonner en raison d'une panne moteur après seulement 6 tours pour conclure avec un podium en les 500 milles de Road America.

Ordinateurs Apple Porsche 935 - conception par Filippo Bergamaschi

Ordinateurs Apple Porsche 935 – conçu par Filippo Bergamaschi

Charme intemporel

Malgré ces résultats réalistes et peu sensationnels, cette voiture, précisément en raison du caractère unique de sa coloration et de son sponsoring, est devenue une véritable perle pour les collectionneurs. Le propriétaire actuel, l'acteur et doubleur Adam Carolla, l'a acheté il y a des années pour une somme de 4,4 millions de dollars et on estime que sa valeur actuelle dépasse le seuil des 10 millions. Curieusement cependant, la voiture porte la livrée de 1979, celle arrivée deuxième avec Paul Newman, Rolf Stommelen et Dick Barbour au volant, Carolla étant fan des modèles avec lesquels l'acteur américain a couru.

Par ailleurs, les victoires ratées n’ont en rien pénalisé l’image du géant américain, qui a poursuivi son ascension, bien que pas toujours linéaire, au cours des décennies suivantes.

Une réplique fidèle, utilisée dans les compétitions et rallyes dédiés aux machines historiques, a été récemment vendue pour un demi-million d'euros, confirmant le grand attrait de cet objet.

Ces derniers temps, nous avons vu les rivaux historiques de la société de Cupertino - Microsoft - faire leur apparition sur la Toyota Yaris du Championnat du monde des rallyes, en NASCAR et sur Renault-Alpine en Formule 1. Au même moment, Google entra sur le terrain aux côtés de McLaren. sur monoplace de l'équipe. Le moment est-il venu de voir Apple s’impliquer à nouveau dans le sport automobile ?

Découvrez d'autres histoires et curiosités sur le monde du sponsoring en explorant la nôtre blogue.

Ouvrir le chat
1
💬 Besoin d'aide ?
Bonjour
Pouvons-nous vous aider?
Politiques de confidentialité